Cadeau de mariage 100% recyclé

Carine et Yannick,
Lors de votre mariage du 12 août 2017, nous vous avons offert une maquette de votre terrain. C’est avec grand plaisir que je vous offre en photos les étapes de sa réalisation.

Pour commencer, Patrick a utilisé les données topographiques canadiennes (lien) pour dessiner les courbes de niveau et les ruisseaux. Les nombreuses promenades sur votre terrain enregistrées sur notre GPS nous ont permis de localiser aussi les sentiers. Nous avons consulté Google Map pour superposer les maisons, cabanons, lacs et clairières, et imprimé notre esquisse pour y reproduire les courbes de niveau en 30 couches de carton ondulé et 14 maisons et cabanons en carton de montage (chipboard).

      

Les étages de carton sont collés entre eux. J’ai appliqué sur les courbes de dénivellation de la pâte à papier mélangée avec de la colle. Une fois la pâte sèche, nous avons recouvert de gesso. Nous avons utilisé une feuille de papier recouvert de graphite en guise de «papier carbone» pour y dessiner notre plan. La récupération va loin!

Pour finir, la couleur!
Beaucoup de vert pour la belle forêt et les clairières. Ça demande beaucoup de minutie pour dessiner les ruisseaux et la ligne délimitant le terrain. Je finalise avec une petite rose des vents en origami de carton et nous dessinons les sentiers avec un crayon effaçable: les sentiers peuvent changer. Eh oui, on a prévu le coup!

 

   

Fait par Patrick Brideau et Daphnée Fournier

Journée Écologique du mois de septembre

Journée écolo intime où on a incorporé 3 verges de bon composte (ou 2200 L ) au jardin.  Une autres verge a été distribué sur les framboisiers de Patrick, à côté du garage pour le groseillier et sur le parterre en avant de la maison principale. On a en mis un peu aux arbres fruitiers aussi.

On a finit le tout en mettant des bâches pour étouffer les mauvaises herbes et pour ne pas laisser la terre à nu.

Il ne reste plus qu’a planter l’ail en novembre et on est prêt pour le printemps prochain!

Était présent: Yannick, Nathalie, Mathieu, Manou et Carine

Journée Écologique du mois de Juillet!

On a enfin finit de rénover, nettoyer et repeindre le pavillon. Il est maintenant prêt pour les réceptions! (dont une spéciale en août ^_^ )

Et à date, en 4 ans que le projet existe, et ce malgrés que je n’aime pas peindre, ce fut ma journée écologique préféré.

Était présent: Anick, Yannick, Carine, Patrick, Mathieu, Manou, Inge, Marc-André, Pandora, Killian et Angelo

Journée Écologique du mois de Juin

 

Le taux de moustiques à la minute ayant dépassé son sommet annuel, on peut retourner dehors et travailler un peu.  Il y avait du bois à fendre pour la réserve d’hiver et c’est ce qu’on s’est attelé à faire.  Comme par les années passées, on a loué une fendeuse, invité pleins d’amis et mis en branle la chaîne de production. Et parlant de chaîne, la scie à chaîne ayant quelque mots de tête, la production de bois de chauffage a été bien modeste: 5 cordes.  Il nous en manque donc la moitié pour passer l’hiver au chaud. Nous aurons donc besoin d’en acheter cette année.  Dommage, nous préférons utiliser nos arbres morts que d’en acheter (Principe de permaculture: Collecter et stocker l’énergie, Créer une production, Utiliser et valoriser les services et les ressources renouvelables).

Et qui dit Juin au Québec, dit party de saint-Jean!! (branche de la fleur de la permaculture: enseignement et culture) Le feu avait la bonne hauteur réglementaire: + de 5m de haut et l’atmosphère était très joyeuse.  Manquait juste un gratteux de guitare…!

 

Était présents: Carine, Yannick, Nathalie, Mathieu, Manou, Dominic, Alexi, Mélanie, Nico, Valérie, Annick, Jessica et Marc-André.

 

Journée écolo d’avril : du terrassement pour nos petits pieds fragiles

À Comme1terre, il y a à deux pas de la maison un chouette étang artificiel où on peut se baigner (avec des grenouilles et tout). Ce qui est moins agréable, c’est de marcher dans la garnotte (pierraille) pour aller de la maison à l’étang.

Yannick a donc proposé de créer une descente vers le point d’eau qui serait à la fois tendre pour les pieds, belle pour les yeux et intéressante d’un point de vue environnemental : une pente douce recouverte de trèfle qui va de la maison jusqu’à l’eau.

On a eu de la chance avec la météo : ciel bleu et petite brise, un temps parfait pour ce genre de travail d’extérieur.

La première étape a été d’enlever les grosses pierres dans la descente et de les replacer stratégiquement afin d’adoucir la pente. Des braves ont donc pioché, pelleté et sué pour accomplir ce travail exigeant. Pendant ce temps, d’autres enlevaient les très jeunes arbres (les « fouets ») qui poussaient sur ce bout de terrain, sans toucher aux quelques sapins un peu plus gros qui poussent par là.

 

Après une petite pause salsa maison, tout le monde a mis du sien pour adoucir encore la pente en pelletant et ratissant de la terre pour l’amener depuis l’un palier de la descente vers le milieu de la côte.

Maintenant, il reste « seulement » à ajouter une bonne couche de terre pour uniformiser le tout et adoucir encore un peu plus la pente tout en donnant un bon terreau de base au trèfle.

Ensuite, quelques braves ont pelleté de la terre et installé deux immenses tubes au-dessus du ruisseau afin de créer un passage à gué, que la crue de cet été avait détruit

Heureusement, un délicieux pâté chinois, des crudités, du pain maison ET un gâteau au chocolat nous attendaient au retour, de même que quelques bières et des rhums délicieux.

On a déjà hâte de se baigner 🙂

Étaient présents : Marc, Jessica, Keeper, Mathieu, Nathalie, Yannick, Carine et Anick.

Save

Journée Écolo du mois de Mars

Journée Écolo du mois de Mars

En cette prériode de l’année où la neige est devenue un gros bloc de béton et où les sports d’hiver ne sont plus agréables, et qu’il fait quand même -20oC, et donc que juste prendre l’air n’est pas mieux non plus….

Solution: Jouer à des jeux de société devant le foyer!!

Nous avons donc exploré un des principes de la permaculture qui est: Intégrer plutôt que séparer. Bref, nous avons joué à des jeux collaboratifs où le but est de battre le jeu et non les autres joueurs.  Était au menu:

  • Pandémie: Malheureusement nous n’avons pu sauver l’humanité qu’une seule fois, et les maladies ont gagné 4 fois.
  • Space Alert: Nous n’avons commencé la partie que bien trop tard et n’avons pas pu bien l’apprécier.
  • Et en attendant l’arrivée de Space Alert: 7 wonders.

Nous étions quand même une bonne dizaine et donc avons fait 2 tables et pleins de rotations. Encore pleins de belles découvertes et de nouveaux apprentissages ^_^  Et comme d’habitude, il y avait bien trop d’excellente nourriture au Pot Luck

Étaient présent: Yannick, Carine, Patrick, Samuel, Louis, Nathalie, Audrey-Anne, Jessica, Marc-André, François, Mathieu et Manou

Save

Save

Save

Save

Journée de glissade annuelle à Saint-Calixte

Le rendez-vous avait été donné : le 28 janvier, on va glisser à Comme1Terre! Une vingtaine de personnes sont venues, enfants et adultes, collègues, amis et amis d’amis 🙂 Les seules consignes : amener un plat et quelques boissons à partager et ne pas oublier sa bonne humeur et un pantalon de ski.

Presque tous ceux qui étaient présents ont eu le courage de glisser. Certains sont partis de tout en haut, à quelque 50 mètres de l’arrivée, d’autres à mi-chemin. L’important : s’entraider, s’amuser et (peut-être) dépasser ses limites. Faire confiance, rire un peu, aider un enfant à mettre ses mitaines…

Les aménagements réalisés à l’automne ont porté fruit : les bosses étaient (un peu) moins hautes et les risques de foncer dans un arbre, grandement diminués :p

Certains braves ont poursuivi la journée avec une sortie en raquettes ou en ski!

La journée s’est terminée avec un bon feu de foyer, quelques boissons et un pot-luck. Et des discussions philosophiques ou politiques ou juste un peu de déconnage 🙂

Étaient présents : Yannick, Carine, Samuel, Caroline, Louis, François, Inge, Marc-André, Pandora, Killian, Dominic, Mélanie, Alexis, Cédric, Anick, Mathieu, Bettina, Jean-Michel, Joanne, Arielle.

Save

Save

Save

La piste de crazy carpet est prête :)

La piste de crazy carpet est prête :)

Tous ceux qui ont descendu la côte chez Yannick et Carine en crazy carpet se rappellent les bosses et les creux qui ont accompagné leur glissade! On a beau aimer les émotions fortes et ne pas craindre les ecchymoses (les « bleus »), il y a des limites 🙂

Pour la Journée écologique de décembre, nous avons donc décidé d’aplanir un peu cette côte. Nous avons rempli quelques grands trous avec de la terre. Nous avons aussi ajouté de la terre devant les plus grosses roches afin d’adoucir un peu leur « effet tremplin ». Enfin, nous avons enlevé les broussailles et coupé quelques arbres afin de bien dégager la piste. Le seul « arbre » que nous avons laissé est… le poteau d’Hydro-Québec 😉 Un travail exigeant, mais dont on profitera bien une fois la neige venue!

Une fois de plus, Carine nous a concocté un magnifique souper avec l’un des résident du poulailler : General Tao II 😉 (pas de photo, malheureusement…)

Vivement la neige qu’on aille glisser!!!

Étaient présents : Yannick, Carine, François, Mathieu, Anick et Karim.

cote-crazy-3 cote-crazy-2 cote-crazy-1

Oiseaux de St-Calixte

Je suis toujours fascinée par la grande diversité de la faune et de la flore qui nous entoure, et en tant qu’amoureuse incontestable des oiseaux, je suis très bien servie!! 😀

D’ailleurs depuis que nous avons emménagé ici, j’ai répertorié une liste des oiseaux observés sur le terrain. Bien entendu, il y aura toujours des petits coquins qui s’amusent à me déjouer, et dont je dois lâcher prise sur l’identification…dont beaucoup de parulines!!!

Je compte continuer cette liste donc je vais la mettre à jour le plus souvent possible.

 

 

 

Oiseaux de St-Calixte :
(en date du 2 juillet 2018)

 

 

Bruant à gorge blanche • Bruant familier

  

Bruant fauve • Buse à épaulettes

  

Canard colvert • Cardinal à poitrine rose

  

Chardonneret jaune • Chardonneret des pins

  

Chevalier grivelé • Colibri à gorge rubis

  

Corneille d’Amérique • Dindon sauvage

  

Geais Bleu • Grand Harle

  

Grand Héron • Grive des bois

  

Harle couronné • Jaseur des cèdres

  

Junco ardoisé • Mésange à tête noire

  

Mésangeais du Canada • Moqueur chat

  

Moucherolle phébi • Paruline à croupion jaune

  

Paruline noir et blanc • Paruline à flancs marrons

    

Paruline couronnée • Paruline des pins

  

Passerin indigo • Petite nyctale

  

Pic chevelu • Pic flamboyant

  

Pic mineur • Roselin pourpré

  

Sitelle à poitrine blanche • Sitelle à poitrine rousse

  

Sizerin flammé • Tourterelle triste

  

Tyran huppé • Urubu

  

Viréo aux yeux rouges

 

Oiseaux non photographiés

  • Balbuzard pêcheur
  • Bernache du Canada
  • Bruant chanteur
  • Cardinal rouge
  • Chouette Lapone
  • Corbeau
  • Effrai des clochers*
  • Engoulevent boispourri*
  • Étourneau Sansonnet
  • Faucon Pellerin
  • Gélinotte huppée
  • Grand Duc d’Amérique*
  • Grand Pic
  • Grive fauve*
  • Harle huppé
  • Martin pêcheur d’Amérique
  • Merle d’Amérique
  • Paruline bleue
  • Petite buse
  • Pic maculé
  • Pioui de l’est
  • Tangara écarlate

*oiseaux seulement entendus

 

Un poulailler plus chaud : travaux en cours

Un poulailler plus chaud : travaux en cours

poulailler-57Depuis quelques semaines, la gang de Saint-Calixte ajoute des planches au poulailler en prévision de l’hiver. Tout est fait de manière écologique, bien sûr 🙂 Yannick a récupéré de vieilles palettes dont on récupère les planches. On les sépare de la palette, on enlève les clous qui restent, on les scie à la bonne largueur puis… on les ajoute aux murs du poulailler 😀 Les planches trop abîmées finiront dans un feu de joie ^^

poulailler-3

poulailler-13poulailler-4poulailler-27

 

 

 

 

 

 

poulailler-21

 

Quelques planches, ça peut sembler bien peu de choses pour protéger des poules du grand froid québécois. Et pourtant, cela devrait suffire. En effet, les poules Chanteclerc ont été créées par des Québécois au début des années 1900 afin qu’elles résistent aux durs hivers d’ici. Les installer dans un poulailler bien chauffé nuirait à leur survie : bien au chaud, elles produiraient moins de plumes et deviendraient plus sensibles au froid. Cela dit, si les poules Chanteclerc résistent bien au froid, elles craignent toutefois les courants d’air. D’où l’ajout de planches pour boucher les trous 🙂

++

poulailler-5La journée a aussi servi à découvrir quelques plantes comestibles. Galvanisée par une formation récente sur la question, Carine est partie à la recherche de carottes sauvages avec l’aide d’Anick. Les avis sur leur récolte ont été partagés : les carottes ne sont vraiment pas bien grosses et assez fibreuses. Par contre, plusieurs trouvaient très beau de pouvoir reconnaître, déterrer et déguster des carottes qui sont naturellement présentes sur le terrain.

Étaient présents : Yannick, Carine, François, Nathalie, Anick, Inge, Marc-André, Pandora, Killian & l’oncle de Yannick.