Journée écologique de septembre !!

Une belle grosse journée bien remplie sur les terres de Saint-Calixte lors de la dernière journée écologique. Yannick et Carine ont rencontré et invité à partir du groupe facebook Écovillageois recherchés, un sous-groupe de Lanaudière qui s’intéresse, tout comme comme1terre, à habiter dans un village écologique. Nous étions donc 19 (enfants compris) et nous n’avons pas chômé!!!

Un groupe a pelleté dans un trailer 4’x8′ , transporté puis déversé dans le jardin environ la moitié de ce compost maison, composé essentiellement les copeaux de bois qui avaient servi de litière dans le poulailler.  L’autre moitié a été étendue aux pieds d’arbres qu’on a plantés ce printemps.

Un autre groupe a installé le grand abri Tempo en métal, de seconde main, trouvé par Yannick. Une belle job (comme on dit ici 😉 qui a demandé du terrassement, et aussi pas mal de force physiques pour entrer les dernières vis!

Du terrassement de haut niveau ! hihihi

 

Du terrassement qui a aussi produit plein de branches à déchiqueter en copeaux (BRF).

Pascal, Tracy et Yannick au travail.

Trois braves filles ont cueilli ensemble toute une rangée de carottes et en ont profité pour papoter 🙂

Enfin, Carine nous a concocté un délicieux plat de pois chiches avec tomates et plein d’épices, avec du riz. Il y avait aussi des choses à partager, du pain, du vin, des crudités, des salades, de la tarte au sucre.

Étaient présents : Yannick, Carine, Jessica, François, Anick, Joëlle, Pascal, Gouri, Freddo, Tracy, Jérome, Aurélie, Mélisande, Anakin, Abigaëlle, Marie et Philippe

Journée écologique de mai : on fait du BRF

On devait planter des cèdres, mais impossible de trouver ces conifères à moins de 250 kms de route! La gang a donc décidé de faire du bois raméal fragmenté (BRF) ou, en français 😉 des copeaux de bois. C’est excellent pour recouvrir la base des plantes et des arbustes, puisque ça protège l’humidité et la chaleur du sol et empêche les mauvaises herbes de pousser! Boni : transformer en copeaux de (très) jeunes arbres et des vieilles branches pourries permet d’aérer et de nettoyer le sous-bois.

À sept, nous avons donc coupé des dizaines de très jeunes arbres sur le bord du boisée, sorti un paquet de vieilles branches qui traînaient au sol, déchiqueté et emballé le tout. Malgré la chaleur et les ?%@$# de bibittes de toutes sorte qui inauguraient avec nous la première vraie belle fin de semaine de l’année.

On a quand même rempli une quinzaine d’immenses sacs poubelle, ce qui prouve qu’on a travaillé fort 😀

Yannick et Mathieu ont aussi terminé de démanteler l’immense tas de bois qui traînait sur le terrain depuis deux ans.

Enfin, Samir a embelli le devant de la maison en y plantant moult fleurs et plantes, dont des tulipes.

 

 

Après ces durs labeurs, l’excellent poulet de Carine a été d’autant apprécié, de même que le vin aux mûres de François et la salsa d’Anick.

Mentionnons enfin la première baignade de l’année, par Anick 🙂 et un immense feu de joie pour clore la soirée.

Étaient présents : Yannick, Carine, François, Nathalie, Mathieu, Manouan, Samir, Claudine, Anick.

Journée écolo d’avril : du terrassement pour nos petits pieds fragiles

À Comme1terre, il y a à deux pas de la maison un chouette étang artificiel où on peut se baigner (avec des grenouilles et tout). Ce qui est moins agréable, c’est de marcher dans la garnotte (pierraille) pour aller de la maison à l’étang.

Yannick a donc proposé de créer une descente vers le point d’eau qui serait à la fois tendre pour les pieds, belle pour les yeux et intéressante d’un point de vue environnemental : une pente douce recouverte de trèfle qui va de la maison jusqu’à l’eau.

On a eu de la chance avec la météo : ciel bleu et petite brise, un temps parfait pour ce genre de travail d’extérieur.

La première étape a été d’enlever les grosses pierres dans la descente et de les replacer stratégiquement afin d’adoucir la pente. Des braves ont donc pioché, pelleté et sué pour accomplir ce travail exigeant. Pendant ce temps, d’autres enlevaient les très jeunes arbres (les « fouets ») qui poussaient sur ce bout de terrain, sans toucher aux quelques sapins un peu plus gros qui poussent par là.

 

Après une petite pause salsa maison, tout le monde a mis du sien pour adoucir encore la pente en pelletant et ratissant de la terre pour l’amener depuis l’un palier de la descente vers le milieu de la côte.

Maintenant, il reste « seulement » à ajouter une bonne couche de terre pour uniformiser le tout et adoucir encore un peu plus la pente tout en donnant un bon terreau de base au trèfle.

Ensuite, quelques braves ont pelleté de la terre et installé deux immenses tubes au-dessus du ruisseau afin de créer un passage à gué, que la crue de cet été avait détruit

Heureusement, un délicieux pâté chinois, des crudités, du pain maison ET un gâteau au chocolat nous attendaient au retour, de même que quelques bières et des rhums délicieux.

On a déjà hâte de se baigner 🙂

Étaient présents : Marc, Jessica, Keeper, Mathieu, Nathalie, Yannick, Carine et Anick.

Save

Journée de glissade annuelle à Saint-Calixte

Le rendez-vous avait été donné : le 28 janvier, on va glisser à Comme1Terre! Une vingtaine de personnes sont venues, enfants et adultes, collègues, amis et amis d’amis 🙂 Les seules consignes : amener un plat et quelques boissons à partager et ne pas oublier sa bonne humeur et un pantalon de ski.

Presque tous ceux qui étaient présents ont eu le courage de glisser. Certains sont partis de tout en haut, à quelque 50 mètres de l’arrivée, d’autres à mi-chemin. L’important : s’entraider, s’amuser et (peut-être) dépasser ses limites. Faire confiance, rire un peu, aider un enfant à mettre ses mitaines…

Les aménagements réalisés à l’automne ont porté fruit : les bosses étaient (un peu) moins hautes et les risques de foncer dans un arbre, grandement diminués :p

Certains braves ont poursuivi la journée avec une sortie en raquettes ou en ski!

La journée s’est terminée avec un bon feu de foyer, quelques boissons et un pot-luck. Et des discussions philosophiques ou politiques ou juste un peu de déconnage 🙂

Étaient présents : Yannick, Carine, Samuel, Caroline, Louis, François, Inge, Marc-André, Pandora, Killian, Dominic, Mélanie, Alexis, Cédric, Anick, Mathieu, Bettina, Jean-Michel, Joanne, Arielle.

Save

Save

Save

La piste de crazy carpet est prête :)

La piste de crazy carpet est prête :)

Tous ceux qui ont descendu la côte chez Yannick et Carine en crazy carpet se rappellent les bosses et les creux qui ont accompagné leur glissade! On a beau aimer les émotions fortes et ne pas craindre les ecchymoses (les « bleus »), il y a des limites 🙂

Pour la Journée écologique de décembre, nous avons donc décidé d’aplanir un peu cette côte. Nous avons rempli quelques grands trous avec de la terre. Nous avons aussi ajouté de la terre devant les plus grosses roches afin d’adoucir un peu leur « effet tremplin ». Enfin, nous avons enlevé les broussailles et coupé quelques arbres afin de bien dégager la piste. Le seul « arbre » que nous avons laissé est… le poteau d’Hydro-Québec 😉 Un travail exigeant, mais dont on profitera bien une fois la neige venue!

Une fois de plus, Carine nous a concocté un magnifique souper avec l’un des résident du poulailler : General Tao II 😉 (pas de photo, malheureusement…)

Vivement la neige qu’on aille glisser!!!

Étaient présents : Yannick, Carine, François, Mathieu, Anick et Karim.

cote-crazy-3 cote-crazy-2 cote-crazy-1

Un poulailler plus chaud : travaux en cours

Un poulailler plus chaud : travaux en cours

poulailler-57Depuis quelques semaines, la gang de Saint-Calixte ajoute des planches au poulailler en prévision de l’hiver. Tout est fait de manière écologique, bien sûr 🙂 Yannick a récupéré de vieilles palettes dont on récupère les planches. On les sépare de la palette, on enlève les clous qui restent, on les scie à la bonne largueur puis… on les ajoute aux murs du poulailler 😀 Les planches trop abîmées finiront dans un feu de joie ^^

poulailler-3

poulailler-13poulailler-4poulailler-27

 

 

 

 

 

 

poulailler-21

 

Quelques planches, ça peut sembler bien peu de choses pour protéger des poules du grand froid québécois. Et pourtant, cela devrait suffire. En effet, les poules Chanteclerc ont été créées par des Québécois au début des années 1900 afin qu’elles résistent aux durs hivers d’ici. Les installer dans un poulailler bien chauffé nuirait à leur survie : bien au chaud, elles produiraient moins de plumes et deviendraient plus sensibles au froid. Cela dit, si les poules Chanteclerc résistent bien au froid, elles craignent toutefois les courants d’air. D’où l’ajout de planches pour boucher les trous 🙂

++

poulailler-5La journée a aussi servi à découvrir quelques plantes comestibles. Galvanisée par une formation récente sur la question, Carine est partie à la recherche de carottes sauvages avec l’aide d’Anick. Les avis sur leur récolte ont été partagés : les carottes ne sont vraiment pas bien grosses et assez fibreuses. Par contre, plusieurs trouvaient très beau de pouvoir reconnaître, déterrer et déguster des carottes qui sont naturellement présentes sur le terrain.

Étaient présents : Yannick, Carine, François, Nathalie, Anick, Inge, Marc-André, Pandora, Killian & l’oncle de Yannick.

Journée écologique de mai : on détourbe!

20160514_150304_HDR

Il y avait encore de la neige il y a à peine deux semaines mais, samedi, les mouches étaient déjà sorties! Pour la journée écologique de mai, nous avons poursuivi le travail entamé l’an passé et agrandi le jardin. Dans un village écologique, un jardin, ça va de soi 🙂 Pas moins de 350 pieds carré de pelouse ont donc été détourbés, ce qui a permis de doubler la taille du jardin! Trois pelleteurs prélevaient la tourbe et trois à quatre « secoueurs » la secouaient pour en retirer le plus possible de terre avant de la remiser dans le compost. En prime, les enfants et des secoueurs motivés ont ramassé plein de vers blancs (nocifs pour les plantes) afin de les donner aux poules… Des braves ont aussi planté 12 érables et quatre cerisiers 🙂

Une leçon a été apprise : il vaut mieux poser un géotextile qu’une bâche en plastique sur le gazon si on veut tuer avant de détourber. En effet, la bâche laisse passer la lumière et, donc, laisse pousser le gazon. Disons que le détourbage a été beaucoup plus exigeant que l’an passé, quand un géotextile avait préalablement étouffé et tué le gazon. Malgré cela, les travaux ont bien avancé, même s’il aurait fallu quelques bras de plus pour finir de secouer toute la tourbe et répandre le compost.

Étaient présents : Yannick, Carine, Mathieu, François, Anick (merci pour la salsa), Joëlle (un grand merci pour les côtes levées!), Gouri, Freddo et Grelot. Mention spéciale à François pour son saut dans l’étang, la veille! 20160514_150148_HDR 20160514_150224_HDR

Journées écologiques de mars et avril : on dégage le belvédère

Journée belvedère avril

Sur le terrain, il y a un beau petit mont d’où la vue est simplement magnifique. Le « problème », c’est qu’il y a quelques arbres en trop pour avoir une belle vue dégagée. On a donc décidé de couper des arbres (dont la majorité étaient morts) pour dégager la vue qu’on a du belvédère. Ça a pris deux journées écologiques pour avancer ce projet et il en faudra sûrement encore quelques autres. Disons que c’est une grosse job, surtout parce qu’on travaille dans une pente. Mais, comme d’habitude, la bonne humeur et la solidarité étaient au rendez-vous 🙂 Le soleil était aussi de la partie, même si ça ne paraît pas avec le bizarre de filtre bleu sur les photos :/

En mars, un20160402_145224e couple d’hommes forts ont donné leur maximum et ont déclaré forfait après 4 heures. On le comprend quand on voit la pile de troncs qu’ils ont transportés en si peu de temps!

En avril, la neige était particulièrement molle et on calait souvent jusqu’aux cuisses! Certains ont terrassé le sentier pour faciliter nos déplacements, d’autres ont coupé des arbres, ramassé des branches ou des troncs ou charrié le bois jusqu’en bas de la côte. En fin de journée, éreinté et détrempé, tout le monde s’est régalé avec la bonne casserole au poulet, aux pois et cinq épices de Carine 🙂

Étaient présents (en mars ou en avril) : Yannick, Carine, 20160402_150235Dominic, Alexis,  Pascal, Gouri, Freddo, François, Mathieu, Patrick, Nathalie, Anne-Cécile et Anick.

 

Journée écologique de janvier : on joue!

Détente à 100% pour la Journée écologique de janvier. Nous avons été une vingtaine (dont cinq enfants) à venir jouer dans la neige, manger de la bouffe maison et célébrer deux anniversaires qui tombaient le même week-end!

IMG_20160130_150055071Une bonne partie des troupes est d’abord allée descendre une belle pente en Crazy carpet. Même si certains ont perdu leur tuque en glissant dans cette piste avec quelques belles bosses, personne n’a perdu de dent 😉 Plusieurs de nos ingénieurs en chef remplissaient les trous, tapaient la neige avec une pelle ou la déplaçaient pour faire dévier la pente vers des endroits moins boisés. Notre forestier en chef a aussi abattu quelques arbres pour éviter que les glisseurs se prennent des bosses sur le front!

Bref, la pente de Crazy carpet continue à s’améliorer d’une année à l’autre!

IMG_20160130_150740025
Quelques-uns des invités ont testé leurs raquettes dans la forêt ou leurs patins sur l’étang gelé. L’étang a d’ailleurs été beaucoup plus facile à déneiger cette année avec le 4X4 muni de sa grosse pelle.
Une fois courbaturées et ravies de leur après-midi de sport, les troupes sont rentrées boire quelques bières ou verres de vin et déguster la bouffe que chacun avait amenée à partager. Au menu : soupe au curry et lait de coco, boulettes de viande et sauce tomate, nems épicés, dattes enroulées de bacon, fromage, pain maison, salade aux pois et maïs… et deux gâteaux de fête, bien sûr 🙂
IMG_20160130_174935826Étaient présents : Yannick, Carine, Mathieu, Jessica, Marc-André, Line, Cédric, Pascal, Joëlle, Anick, Samuel, Caroline, Dominique, Émilie, Nathalie, Manou, François, Louis, Alexis, Freddo, Gouri et Maelia (et j’espère que je n’oublie personne!)